le gouvernement français allège les règles d’isolement pour les vaccinés

le gouvernement français allège les règles d’isolement pour les vaccinés



Publié le :

Depuis une semaine, la France bat des record de contaminations. La faute au variant Omicron qui s’avère beaucoup plus contagieux avec 220.000 malades dépistés hier samedi. C’est mathématiques, le nombre de cas contacts explose également. Face à une telle situation, le gouvernement a décidé d’assouplir les règles d’isolement… Le ministre de la santé Olivier Véran l’a annoncé samedi soir dans le Journal du Dimanche. 

Le principal changement annoncé par le ministre de la Santé, c’est la suppression dès demain lundi de l’isolement pour les cas contacts complètement vaccinés, et ce, quel que soit le variant… 

il faudra toutefois se tester régulièrement. 

Les personnes pas ou pas complètement vaccinées, elles, devront s’isoler sept jours.

Terminés donc les isolements systématiques qui pouvaient aller jusqu’à 17 jours pour les personnes qui vivent sous le même toit qu’un cas positif.

► Ces nouvelles dispositions sont aussi à la Une de la revue de la presse du jour

Concernant les cas positifs justement, là encore le gouvernement fait la distinction : si votre schéma vaccinal est complet, vous devez respecter un isolement de sept jours qui pourra être ramené à cinq jours si votre test est négatif et que vous n’avez plus de signe d’infection depuis 48h.

Si vous n’êtes pas ou pas complètement vacciné, la période d’isolement passe à dix jours mais peut être réduite à 7 selon les mêmes conditions

Olivier Véran précise que les enfants suivront les mêmes règles. Le ministre de l’Education nationale doit en détailler le protocole demain.

À lire aussi : en France, le port du masque obligatoire pour les enfants de 6 ans dès lundi

Eviter une désorganisation de la vie économique 

Olivier Véran le reconnait : le gouvernement veut éviter une déstabilisation de la vie sociale et économique. Les isolements des travailleurs, positifs ou cas contacts, sont devenus un casse tête pour certaines entreprises mais surtout les hôpitaux.

Et puis selon le ministre de la Santé, il est aussi nécessaire de s’adapter à Omicron, devenu majoritaire. Ce variant provoque trois fois moins de formes graves que le Delta selon un étude anglaise publiée hier.

À lire aussi le variant Omicron moins dangereux selon des tests sur des animaux

Olivier Véran se veut même optimiste ; selon lui la cinquième vague de contamination pourrait être la dernière. Mais en attendant, il faut redoubler de vigilance… 

Le gouvernement mise toujours sur la vaccination et les gestes barrière… Plus de 100 millions de contaminations au Covid 19 ont été recensées en Europe depuis l’apparition du virus. Cela représente 1/3 des contaminations mondiales.



Source link

Author: Shirley