Le moral des ménages français repasse au pessimisme

Le moral des ménages français repasse au pessimisme



Publié le :

En France, l’heure est à nouveau au pessimisme. Le moral des ménages plonge en mars, selon les derniers chiffres publiés ce mardi 29 mars par l’Insee, l’Institut national des statistiques. Les craintes des ménages concernent l’inflation qui a atteint un niveau record.

Le moral des ménages français est reparti à la baisse au mois de mars, selon l’Insee. L’indice mesurant cette confiance est retombé à 91, soit dix points en dessous de la moyenne. Un pessimisme largement alimenté par les craintes liées à l’inflation en nette hausse en février. L’Insee s’attend à un taux supérieur à 4%.

Cette poussée inflationniste concerne tous les secteurs, et notamment celui de l’énergie. Les prix à la pompe grimpent, tout comme ceux de l’électricité et du gaz. Les prix des céréales connaissent également des hausses historiques.

La guerre en Ukraine va accentuer cette pression inflationniste. Les sanctions imposées à la Russie perturbent, en effet, les chaines d’approvisionnement. Les Français s’inquiètent également pour leur situation financière à venir et leur capacité d’épargne alors que la crise sanitaire est loin d’être terminée.

Seule bonne nouvelle, les craintes concernant l’emploi semblent s’estomper.

►À écouter aussi : Quand la pénurie de main d’œuvre bouleverse le rapport au travail



Source link

Author: Shirley