Les Républicains se lancent à leur tour dans la bataille

Les Républicains se lancent à leur tour dans la bataille



Publié le :

Christian Jacob a lancé samedi la campagne des législatives pour la droite. Le président des Républicains a annoncé un accord avec les partenaires de l’UDI et des centristes pour investir des candidats uniques dans 543 circonscriptions. Après la claque de la présidentielle, les Républicains espèrent limiter la casse aux législatives.

Christian Jacob essaie d’y croire et ne veut pas laisser penser que les Républicains ont renoncé à se battre pour les législatives. « On voit aujourd’hui que rien n’est joué. Il y a une mobilisation qui est en train de s’organiser partout dans les circonscriptions, avec un piège tendu par Emmanuel Macron », celui « de jouer avec es deux idiots utiles, Marine Le Pen, et aujourd’hui Jean-Luc Mélenchon ».

Jean-Luc Mélenchon qui a réussi a unir la gauche autour de lui pour les législatives. Pas question de faire pareil à droite, Christian Jacob réaffirme qu’aucune alliance n’est possible ni avec le Rassemblement national ni avec Reconquête !, le parti d’Éric Zemmour. Il attaque en outre les socialistes : « C’est vraiment le mariage de la carpe et du lapin. J’avoue ne pas comprendre ce reniement des socialistes républicains qui s’associent maintenant avec des communautaristes. »

Quant au risque de voir des députés LR en danger électoral rejoindre la Macronie, Christian Jacob ironise après l’investiture de Robin Réda, un membre du parti, par la majorité présidentielle : « On nous en avait annoncé une cinquantaine, après on est passé à une trentaine, après une dizaine, maintenant ou nous dit entre 5 et 7. Et là, il y en a un effectivement. Peut-être qu’il y en aura deux ou trois. »

Néanmoins, pour dissuader les tentations de double-jeu, les candidats investis par LR devront signer une charte dans laquelle ils s’engagent à ne pas s’allier avec la majorité.



Source link

Author: Shirley